Fatorgues

Le Pacte diabolique de Lesdiguières à Vizille

Le Pacte diabolique de Lesdiguières à Vizille

En 1613, un soir de pleine lune, le Duc de Lesdiguières eut l’idée de construire un mur de 7km de long pour clore son domaine et conserver le gibier rassemblé dans le parc de son château, à Vizille.

Vu qu’il était relativement pressé et peu enclin à dépenser des pièces de sa bourse, il s’adressa au Diable plutôt qu’à des professionnels maçons.

Château de Vizille

Château de Vizille

Le château de Vizille (prononcer [vi.zil]) également appelé domaine départemental de Vizille est un parc de cent hectares dans lequel est situé le château Lesdiguières abritant le musée de la Révolution française. Le château du xviie siècle se dresse sur la commune de Vizille dans le département de l'Isère et la région Auvergne-Rhône-Alpes.Source Wikipédia / Crédit photo

Le diable lui promit en échange de son âme de construire le mur plus rapidement que le duc qui devait parcourir à cheval la longueur du parc soit 2,5 km.Le duc de Lesdiguières accepta, partit à minuit sonnant sur son fougueux cheval noir et piqua droit devant lui. La course folle s’engagea et malgré une kyrielle de diablotins à l’œuvre, Lesdiguières remporta le défi. Voyant que le mur était presque fini, le cavalier enfonça ses éperons dans le ventre de son cheval, et le mur fut franchi d’un bond. Mais les maçons allaient si vite que la queue du cheval resta prise.Pincé ! s’écria le diable.Mais le duc, tirant son épée, coupa au ras la queue de son cheval et s’en alla librement.

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.