Fatorgues

Périple du curé qui n'en a cure

Périple du curé qui n'en a cure

Arrivé à St Bonnet de nuit, le curé Paul Igny se dirigea vers l'autel. Comme l'église était fermée, il dormit à l'hôtel.

Le matin il partit vers Poligny où il découvrit des gens agités autour d'une fontaine. Il les bénit.

En passant par les Forestons, il découvrit d'autres gens qui s'agitaient autour d'une chapelle. Les uns ouvraient et fermaient la porte toute neuve. Les autres tiraient sur la corde de la cloche comme s'il s'agissait de la Rigaud. Il les bénit.

Il évita le Noyer et son col pour couper vers Villeneuve. Là, il découvrit père, mère et associés d'associations qui disaient que ça va de mal en pis.

Etonné par cette fougue à sauvegarder, à protéger, il retourna vers St Bonnet de jour en se disant qu'il est difficile pour un curé de sauver la patrie et encore plus le patrimoine.

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.