Le grenier de l'ASPP

Le couiller

Le couiller

Il s’agit du petit réservoir à eau qui contient une pierre à aiguiser et qui est attaché à la ceinture du faucheur.

Ce couiller, encore appelé coffin, maintient la pierre humide mais non mouillée pour qu’elle soit plus efficace. Ce cylindre en bois de 25 centimètres environ est de forme conique. Il contient de l’eau avec de la paille ou des feuilles très humides. Les montagnards l’utilisaient quand ils fauchaient le blé et surtout le seigle qui use plus vite la lame de la faux appelée daou. C’est un objet rustique rarement décoré. Il porte presque toujours une inscription pour que les paysans le reconnaissent plus facilement. Certains se terminaient par une extrémité pointue permettant de les planter droit dans la terre afin de ne pas renverser leur contenu. Les formes varient selon les régions avec des sections rondes, ovales rectangulaires.

Bien que plus rare, on peut encore trouver des couillers taillés dans une corne de vache. Dans certaines régions ils étaient faits avec du fer blanc, du cuivre.

Les paysans ne se servent plus de la faux et donc n’ont plus besoin d’aiguiser leur lame. De ce fait, le coffin ou couiller est devenu un objet désuet et de plus en plus rare.

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.