Le grenier de l'ASPP

La herse

La herse

C’est un outil agricole très ancien qui permet un travail superficiel du sol. Les toutes premières herses étaient en fait un assemblage de fagots d’épines attachés sur une pièce en bois et lestés pour mieux pénétrer le sol.

Les herses anciennes étaient tirées par des chevaux ou des vaches, plus rarement par des ânes.

La herse est faite d’un châssis en forme de grille qui est constitué par des barres parallèles verticales et horizontales, fixées aux points de croisement.

Cet instrument aratoire, est muni de nombreuses pointes métalliques courtes, rigides le plus souvent. On traîne la herse sur le sol pour l’ameublir et l’aplanir régulièrement après le labour. Les dents raclent le sol permettant d’enfouir des semences, des engrais. La herse est un complément de la charrue.

 

De nos jours les herses sont toujours très utilisées. Elles sont mécanisées, tirées par des tracteurs et différentes selon leur utilisation. On distingue en effet différents types de herses suivant la forme et la structure des dents.

Il existe des herses à dents rigides, à dents vibrantes.
Les herses étrilles avec des griffes souples pour dégager les plantules participent au désherbage dit mécanique et permettent de diminuer l’utilisation des désherbants chimiques. Les herses émousseuses ou herses à prairies améliorent les pâturages par trois actions principales : étaupinage, ébousage et émoussage. Les herses rotatives inventées en 1968 sont actuellement les plus utilisées. Les herses alternatives à barres oscillantes permettent en un seul passage, la reprise du labour, la préparation du sol et le semis.

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.