Le grenier de l'ASPP

Le maillet

Le maillet

C’est un outil très ancien apparu vers le XII° siècle. Son utilisation est très polymorphe allant de la charpenterie à la teinture des papiers en cheminant dans la plomberie, la menuiserie, la marbrerie et la sculpture.

Il est composé d’un manche et d’une tête symétrique en matière plus tendre que le fer. A la différence du marteau et de la masse, la tête n’est pas en fer mais en bois (parfois en caoutchouc, en plastique, en laiton ou en résine). La consistance de la tête permet à l’outil qu’elle percute de pénétrer le produit travaillé sans onde de choc.

Le maillet de menuisier est souvent carré à face de frappe plane. Le maillet de sculpteur est en forme de tronc de cône renversé. Le carrossier utilise le maillet tonneau pour le planage de la tôle.

Il est présent dans les jeux comme le croquet, dans les sports comme le polo, il peut servir de casse noix.

On le retrouve en musique pour jouer du xylophone du claquebois, du cymbalon et des carillons. Utilisé pour la musique il se présente comme un bout de bois terminé en boule. Il se nomme baguette quand il est utilisé pour jouer du tambour et des timbales, utilisé pour taper la grosse caisse il prend le nom de mailloche

Il est le symbole du travail, de la force matérielle. Pour les francs-maçons il représente la compétence, l’intelligence et il dirige la pensée.

On le retrouve entre les mains du président d’une assemblée délibérante en début et en fin de séance ou pendant celle-ci pour réclamer l’attention ou le silence.

Le surnom du commissaire-priseur est « teneur de marteau » et il utilise un maillet autrefois en ivoire lors de l’adjudication.

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.