Architectural

L’oratoire de Geneviève de Brabant

L’oratoire de Geneviève de Brabant

Sur le lieu-dit " clôt des moures " autrement dit le terrain des morts, situé entre les Forestons et le col du Noyer, on peut voir trois édifices ; une fontaine avec deux angelots, la chapelle de St Etienne et un oratoire dédié à Geneviève de Brabant.

Cet édifice commandité par A Taix fut érigé en 1936. Il s'agit d'un petit oratoire en pierre de style roman. Un agneau est sculpté sur le tympan de l'arcade et, sur le dessus, on voit la statue de Geneviève et son fils Drogan. La légende veut qu'elle fut, à tort, accusée d'adultère après avoir accouché d'un bâtard, puisque son mari Siffroi était parti en croisade au moment de l'accouchement. En réalité elle était déjà enceinte (depuis très peu de temps) quand le mari est parti en croisade, mais le couple ignorait à ce moment- là cette grossesse. En l'absence du mari, la très belle jeune maman eut à subir les assauts amoureux de l'intendant Golo. Celle-ci ne se laissa pas séduire, ce qui irrita Golo.

Cliquez pour agrandir l'image.
Histoire de Geneviève de Brabant 1842 Pellerin, Épinal Gravure sur bois coloriée au pochoir.
Coll. Musée de l’image, dépôt MDAAC

Celui-ci, vexé et contrit se vengea en dénonçant la maternité dite adultérine au mari qui depuis  la zone des combats demanda que la mère et l'enfant soit noyés. Golo ordonna à des domestiques de les emmener en forêt pour les tuer. Les domestiques, sous le charme de l'enfant et de la jeune maman, les abandonnèrent dans les bois sains et saufs. Pendant quelques années tous deux survirent grâce au lait d'une biche qui les avait  pris en affection. Plus tard le mari, revenu des croisades, découvrit au cours d'une partie de chasse Geneviève et Drogan cachés, très affaiblis dans une grotte. Siffroi fut bouleversé par ces retrouvailles. Après enquête, il reconnut l'innocence de son épouse et fit  condamner son intendant. Geneviève, très affaiblie, mourut peu de temps après.

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.