Artisanal

Le pain comme autrefois

Le pain comme autrefois

Aujourd'hui nous assistons à la fabrication du pain au four banal de La Fare, de façon traditionnelle comme le faisaient nos anciens.

Dans chaque village, on faisait le pain. Le four ne refroidissait jamais car chaque famille faisait cuire son pain tour à tour.
La tradition est restée et une fois par mois Michel et sa famille font encore leur pain.

La veille préparation du levain.

Avant le levain était fait avec un mélange d'eau et de farine que l'on laissait fermenter sans y toucher pendant trois jours à une température ambiante de 20 à 25 degrés. Le levain était légèrement boursouflé et avait une odeur aigre.
Puis on y rajoutait un peu de farine et d'eau tiède, on mélangeait le tout et on laissait encore fermenter pendant deux jours. On obtenait un levain de base.

Ce levain était fragile, c'est pourquoi dans les villages, les habitants se partageaient le levain.
La veille de faire le pain, il faisait un levain intermédiaire.
Il rajoutait de la farine et de l'eau au levain de base et laissait fermenter toute la nuit.
Les villageois gardaient toujours un morceau de pâte de la dernière fournée, comme cela le levain était toujours prêt.

photoa

De nos jours le levain est fait de façon légèrement différente.
Michel garde toujours un morceau de pâte de la dernière fournée, auquel il rajoute de la farine, de l'eau, un cube de levure de boulanger. Il mélange le tout, obtient un levain et laisse lever toute la nuit dans la maït (table en bois appelé aussi pétrin).

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.