Artisanal

La Paille de Seigle

La Paille de Seigle

Pour les chapeaux, les femmes tressaient la paille de seigle qu'elles avaient laissées tremper dans les râteliers des vaches à l'humidité de l'écurie. Cette humidité grasse conservait la couleur de la paille et la rendait plus souple.Différentes formes de tresses étaient réalisées, afin de créer  plusieurs modèles de chapeaux.

Pour les réaliser, elles commençaient à faire le " bouton " (point de départ du chapeau), puis elles cousaient cette tresse en forme circulaire et, à l'aide d'un moule, donnaient la forme au chapeau.Chaque village avait son propre moule à chapeau.
Les tresses de paille ,leurs permettaient aussi de confectionner  des sacs , des paillasses des bonbonnières, toute sorte de choses.

aspp poligny seigle11 aspp poligny seigle12 aspp poligny seigle13 aspp poligny seigle14

Pour les toits, il fallait garder les longues tiges, bien flexibles, bien battues, pauvres en graines ( pour éviter que les nuisibles détériorent ceux-ci ). La paille de seigle était  légère,isolante et durable.Un bon toit en paille de seigle ( plus connu sous l'appellation toit de chaume ), avait une durée de vie de 50 ans à 80 ans en fonction de l'épaisseur de la couverture.

aspp poligny seigle15

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.