Culturel

Marasmes des oréades

Marasmes des oréades

Ce champignon a plusieurs noms : faux mousseron, mousseron d’automne, champignon des prés, corrolite, bouton de guêtres.

La taille

La taille
Il est de taille moyenne et pousse toujours en groupe, dans les prés de tous les continents en plaine ou en montagne. On le cueille de juillet à novembre.

Le chapeau

Le chapeau
Le chapeau de 3 à 5 cm de diamètre, est étalé mamelonné au centre, bordé par une marge mince et recouverte d’une cuticule couleur chamois plus sombre au milieu.

Le pied

Le pied
Le pied est grêle, long, de 5 à 8 cm, cylindrique et surtout très élastique, pouvant être tordu plusieurs fois sans se rompre.

Les lames / la chair

Les lames / la chair
  • Les lames peu nombreuses, nettement espacées, blanchâtres sont ventrues, insérées librement sur le pied.
  • La chair est ferme, blanche, épaisse dans le chapeau surtout au centre, tandis que le pied lui est fibreux.
  • La chair a une saveur douce. Elle exhale un parfum qui évoque l’amande amère.

Où le trouver ?

Où le trouver ?
  • Ce champignon pousse dans des zones ou l’herbe est plus foncée, formant des formes de fer à cheval ou des cercles. Les montagnards ont baptisé ces cercles « ronds de sorcières » car l’herbe est pauvre au milieu du cercle comme si elle avait été piétinée par les sorciers pendant le Sabbat.

Cette espèce est très recherchée car sa chair est excellente. Il peut être dégusté en omelette, avec de la viande, ou seul sauté au beurre. On peut le garder longtemps desséché car il garde toute sa saveur une fois réhydraté. Il est également utilisé comme condiment après séchage et broyage.

 

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.