Culturel

Les cloches des vaches de nos montagnes

Les cloches des vaches de nos montagnes

Elles sont utiles pour rassembler le troupeau. En effet les éleveurs peuvent retrouver les bêtes égarées la nuit, en cas de brouillard ou d’orage et ce d’autant que les pâturages ne sont pas toujours bien clôturés.

Elles permettent d’identifier chaque bête qui la porte.

Vidéos
____________________________________________________________________________________________


____________________________________________________________________________________________

Elles sont utiles, entre autres, pour effrayer les prédateurs, en particulier les loups et les ours qui seraient très sensibles au bruit.

Ces cloches ont également le pouvoir de faire fuir les serpents. Leur bruit protège des orages et même des mauvais sorts. Bien que cela soit discuté, les cloches auraient un effet apaisant sur les vaches, alors que pour d’autres elles seraient source de stress et de surdité.

Il s’agit également d’un instrument de la tradition et du patrimoine. Les sonorités et les formes sont différentes en fonction des régions.

Différents types : toupins, sonnailles, clarines, bourdons (grosse cloche)

Leur fabrication fait appel à deux procédés. Les cloches en métal forgé (sonnaille) technique des Alpes françaises et suisses. Les cloches fondues (clarines) faites avec le reste du bronze utilisé pour les cloches d’églises. Cette technique est pratiquée surtout en Italie.

Les sonnailles sont prévues pour la transhumance. La taille et le poids sont adaptés à chaque vache en fonction de leur attitude. Les troupeaux sont fêtés à la traversée des villages. Leur passage aux beaux jours est souvent lié aux fêtes locales.

Les clarines sont faites avec du bronze ou du laiton. Lourdes, bien décorées, elles sont un objet de parade lors de la montée et de la descente de l’alpage. Leur taille gène les vaches pour brouter, elles sont enlevées dès leur arrivée à l’alpage.

Le toupin est une dénomination du bourdon utilisée en Suisse.

En Suisse, les cloches à vaches ou sonnailles sont utilisées comme instruments pour faire de la musique.

Les cloches sont très prisées par les collectionneurs et les voleurs.

 

Elles sont parfois contestées car bruyantes et donc gênantes surtout la nuit. Un éleveur de la Haute Loire a reçu un courrier d’un huissier de justice qui l’informe que : « le tintement de ces cloches occasionne une nuisance sonore importante, d’autant que votre troupeau reste au pré de jour comme de nuit »

Y’a quéquechose qui cloche là-d’dans. (Boris Vian dans « la java des bombes atomiques »).

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.