Faune et Flore

Le Chevreuil

Le Chevreuil

Le chevreuil (capreolus capreolus) appartient à la famille des cervidés. Il a un pelage  brun-roux en été avec un miroir jaunâtre, et brun -gris avec un miroir blanc en hiver.

On différencie le mâle de la femelle grâce au miroir, en forme de cœur chez la femelle et de haricot chez le mâle.

  • Il est plutôt de petite taille, 1m20 de long, une hauteur de 65cm au garrot, un poids de 25kg pour le mâle et de 22kg pour la femelle en moyenne. Le chevreuil n’a pas de queue à l’inverse de beaucoup de cervidés.
  • Le mâle est dénommé le brocard, la femelle la chevrette et le petit le faon jusqu'à 6 mois, puis le chevillard de 6 à 12 mois et enfin le daguet jusqu’à 2 ans. Le daguet porte de simples dagues (en forme de couteaux de chasse) sur la tête.
  • Seuls les mâles ont des bois, rugueux à la base et composés de trois andouillers chacun.
  • Ces bois sont en os, ils poussent en hiver et sont protégés par une peau de velours irriguée par des vaisseaux sanguins.
  • Le chevreuil perd son velours au printemps quand les bois sont bien solidifiés, ils peuvent atteindre 25 cm de long, mais ceux-ci tombent à l'automne (octobre et novembre.
  • Le chevreuil vit principalement en forêt, mais on le trouve également en plaine. Au printemps, il se nourrit de jeunes pousses, de bourgeons, de céréales, de résineux. On a remarqué qu’après avoir mangé certaines jeunes pousses le chevreuil pouvait perdre de son instinct comme s’il était « saoûl ». En automne, il mange beaucoup de fruits qu’il va parfois déguster dans les jardins. Il ingère 3kg de nourriture et rumine 12heures par jour.
  • Il est courant de l'entendre aboyer à la tombée du jour.
  • Le rut se fait pendant l'été, la chevrette a une gestation de 150 jours et les petits naissent entre les mois de mai et juin. Ce sont souvent des naissances gémellaires.
  • Les faons restent avec leur mère jusqu'à la gestation (mise bas) suivante.
  • On rencontre le chevreuil au lever et au coucher du soleil, en lisière de forêt ou au milieu d'un champ. C'est un animal craintif qui vit de façon grégaire.

Dans les Hautes-Alpes, la chasse au chevreuil se fait suivant un plan de chasse. Le plan de chasse détermine le nombre minimum et maximum d'animaux à prélever.

Il se chasse soit en battue, soit à l'approche. La société de chasse attribuera à ses membres un certain nombre de bracelets répartis entre approche et battue.

Dans certaines sociétés de chasse, il peut être prélevé même par temps de neige jusqu'à la date de la fermeture officielle de la chasse.

A l'approche, la chasse se fait sans chien. C'est une chasse solitaire et silencieuse.

L'animal doit être identifié en fonction du bracelet qu'il lui a été attribué (mâle, femelle, faon). Le chasseur doit se faire discret et être patient car le chevreuil a une bonne vue, un bon odorat et décèle rapidement toute présence étrangère à son environnement. Pour cela le chasseur doit être placé dans le bon sens du vent pour ne pas être détecté.

  • Lors du tir, celui-ci doit être précis. Le chasseur doit s'approcher au maximum de l'animal (100 à 150 mètres), être positionné de façon stable et le tir s'effectue sur un animal à l'arrêt et de profil. Le tir doit être parfait pour tuer l'animal avec une seule balle afin de ne pas le faire souffrir. Une fois l'animal abattu, le chasseur doit l'identifier en lui posant un bracelet au niveau de la patte arrière.

En battue, le règlement reste le même, le plan de chasse est appliqué (bracelet d'identification). Comme toutes les chasses en battue il y a des traqueurs et des postés. Le chef de battue donne les consignes de sécurité et détermine l'emplacement de chaque chasseur. Les traqueurs avec leurs chiens arpentent le secteur de chasse pour rabattre le gibier vers les tireurs. Une fois l'animal tué, la fin de la battue est signalée par différents coups de trompette. Comme pour l'approche, le tir doit être parfait. L'animal est bagué pour son identification et un constat de tir sera établi.

Il est donc nécessaire de bien identifier l'animal avant le tir.

  • Si le chevreuil n’était pas présent il y a encore une vingtaine d’années dans les vallées des Hautes Alpes, il est maintenant bien établi avec une population en augmentation régulière.

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.