Faune et Flore

Les arbres de Poligny

Les arbres de Poligny

Cette enquête sur les arbres de la forêt de Poligny comporte deux chapitres. La première partie est consacrée à la description des arbres les plus fréquents. La deuxième partie raconte les règles de la coupe du bois, les techniques d’abattage et de transport des arbres.

Les différentes espèces d’arbres de la forêt de Poligny

Dans le Champsaur, contrairement aux idées reçues, le taux de boisement est un des plus faibles du département des Hautes Alpes (23,3%). Dans la forêt de Poligny on rencontre des conifères, des feuillus et accessoirement d’autres essences.

Dans ce premier volet de notre reportage sur la récolte du bois nous verrons les caractéristiques principales des conifères et des feuillus.

Les conifères

Ce sont des arbres dont le fruit est de forme conique. Ils appartiennent à la famille des gymnospermes. Les plus répandus dans nos régions sont le sapin, l’épicéa, le mélèze et à un degré moindre le pin, le douglas, le cyprès, l’if et le tuya. Ils ont un feuillage persistant, ce sont des résineux. Leurs feuilles sont aciculaires en forme d’aiguilles.

________________________________________________________________________________________________

Le Sapin
________________________________________________________________________________________________

 

Bas du col Chétive
  • Il forme avec l’épicéa et le pin la famille des pinacées. Il existe une trentaine de sortes de sapins. Ils représentent 70% des forêts dans le Champsaur.
Sapins en bosquet
  • On les trouve en moyenne altitude. Ils peuvent atteindre une hauteur de 40 mètres, avec une cime conique ou même aplatie.
Le roi de la forêt
  • Dans la forêt de Poligny, près de la cabane du berger, il existe un magnifique spécimen appelé «le roi de la forêt».
Branches
  • Leur tronc est rectiligne, l’écorce est épaisse avec un aspect d’écaille.
  • Les branches sont droites, horizontales, avec des feuilles persistantes appelées aiguilles qui sont un peu aplaties et qui s’attachent directement à la branche.
  • L’organe reproducteur est un cône érigé qui se désagrège quand il est mûr.
  • Le bois est utilisé pour la fabrication des parquets et de la pâte à papier.

________________________________________________________________________________________________

L'épicéa
________________________________________________________________________________________________

 

Epicéa
  • Il pousse en général plus en altitude que le sapin (1800 mètres). Il peut atteindre 60 mètres de haut. La cime est pointue.
Epicéa et sapin
  • Le tronc est rectiligne, d’aspect roux, plus foncé que le sapin. L’écorce est plus fine.
  • Les branches sont penchées puis relevées aux extrémités.
  • Les aiguilles courtes, sont raides et piquantes.
  • Les cônes sont pendants en bout de branche ; à maturité, les écailles qui les constituent s’écartent pour libérer les graines puis le cône tombe entier.
Cime
  • Il peut être envahi par des parasites en notamment par un insecte nommé « bostryche » qui décolle l’écorce et finit par tuer l’arbre.
Fruits
  • Son bois plus résineux mais plus léger que le sapin est surtout utilisé pour les charpentes et la caisserie.
  • C’est lui que l’on coupe pour faire le sapin de Noël.

________________________________________________________________________________________________

Le pin
________________________________________________________________________________________________

  • Plus petit que le sapin et l’épicéa, le pin a des aiguilles très fines regroupées en 2 à 5 faisceaux. Les cônes sont tombants. Le bois est utilisé pour la pâte à papier, les meubles et lambris. Avec sa résine on fabrique l’essence de térébenthine.

________________________________________________________________________________________________

Le mélèze
________________________________________________________________________________________________

 

En forêt de Poligny
  • Cet arbre pousse lentement, il atteint de 20 à 45 mètres de haut et peut vivre 600 ans. On le trouve entre 1200 et 2400 mètres d’altitude.
  • Le tronc est droit avec une écorce grise et rougeâtre lisse puis en plaques.
  • Les branches sont fines et cassantes.
  • Les aiguilles sont groupées en bouquets de 20 à 40 unités. Elles sont molles, longues de 3cm, d’un vert plus clair que sapin et épicéa. Elles ont la particularité de tomber en automne et en hiver.
Aiguilles
  • Les chatons mâles sont jaunes, petits. Ils sont pendants et distribuent le pollen qui est emporté par le vent et les insectes. Les chatons femelles sont plus longs, ils sont rouges et sont tournés vers le ciel.
  • Les cônes sont ovoïdes, bruns, longs de 3 à 4 cm. Les écailles sont fines et pointues, elles retiennent des graines brunes, luisantes, munies d’une aile qui sont libérées à la fin de l’été. Ces cônes sont pendants comme ceux de l’épicéa.
  • Le bois réputé « imputrescible » est très utilisé pour les charpentes, les portes, les bateaux et les traverses de chemin de fer.

  • 1
  • 2
ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.