Faune et Flore

Le cerf

Le cerf

Ce n'était non sans une certaine impatience que ce matin-là, j'allais d'un pas pressé, récupérer les cartes mémoires de nos caméras, dans le bois de Poligny.

J'allais en effet recueillir fébrilement notre quête nocture. Et quelle récompense !

De nos yeux écarquillés, petits comme grands, nous l'avons vu. Majestueux et silencieux, souverain et prudent, le cerf déployait, devant nos regards privilégiés, toute sa puissance.

D'un pas sûr et si fragile à la fois, cet animal âgé de 5 ans pour un poids de 180/200 kilos, nous faisait face, captant en tout point, notre attention et notre admiration.

Ces vidéos ont été réalisées par des passionnés de la vie animale avec du matériel destiné
à l'observation animalière 
sans aucun autre but que celui de les observer
sans leur faire peur.

A voir les regards et les sourires des petits comme des grands nous savions tous que nous avions vécu un très joli moment que seule cette nature est capable de nous offrir.

"Qu'il est beau Hubert" s'exclamait une amie, un nom adopté naïvement pour la rime, à l'unanimité, ce matin-là entre tartines et lait chaud.

Nous les avons repositionnées, ces caméras, mais Hubert n'est pas revenu ! Il n'y a pas de science exacte dans tout cela et c'est ce qui fait la beauté de cette nature si riche en découverte, si exaltante et si rude à la fois.

L'occasion pour nous d'en apprendre davantage sur Hubert le cerf et plus précisément en cette période, le mois du brame.

Certains érudits de l'association nous ont appris, qu'effectivement, Hubert était un nom lié à une légende que nous allons vous expliquer ci-dessous.

Le brame du cerf

C’est au mois de septembre que les passionnés du cerf peuvent observer et écouter le brame du cerf.

C’est un cri puissant pour attirer les femelles pendant la saison des amours mais aussi pour intimider les autres mâles aux alentours, c’est pourquoi on peut entendre aussi des bruits assourdissants de bois qui se cognent. Des luttes physiques qui s’apparentent à de véritables ballets mais qui peuvent entraîner quelquefois des blessures graves .

Le brame du cerf

Le brame du cerf

Combat de cerfs

Combat de cerfs

Le chef du clan, fait des va-et-vient incessants pour décourager les biches de quitter la harde. Durant cette période, les cerfs se dépensent tellement qu’ils peuvent perdre une vingtaine de kilos.

La durée de fertilité de la femelle étant très brève (une journée), les mâles n’hésitent pas à sortir de leur discrétion légendaire pour se mettre à découvert dans des zones dégagées de la forêt car ils disposent de peu de temps pour féconder les femelles.

C’est pourquoi il est facilement possible de les observer au crépuscule.

La légende de Saint Hubert

Au XV° siècle, la légende belge raconte que le seigneur Hubert était si passionné de chasse qu’il en oubliait ses devoirs.

Un vendredi saint, il n’a pu résister à sa passion, et n’ayant trouvé personne pour l’accompagner (tout le monde pratiquant le jeûne) il partit chasser tout seul. Il se retrouva face à un cerf extraordinaire ! En effet, celui-ci était blanc et portait une croix lumineuse au milieu de ses bois. Hubert se mit à le pourchasser quand une voix tonna dans le ciel, s’adressant à lui :
« Hubert ! Hubert ! Jusqu’à quand poursuivras-tu les bêtes dans les forêts ? Cette vaine passion te fait oublier le salut de ton âme. » Saisi d’effroi, Hubert se jeta à terre, promit pénitence et se convertit.

Jan Brueghel l'Ancien : La Vision de saint Hubert

Jan Brueghel l'Ancien : La Vision de saint Hubert

Vitrail Cathédrale Notre Dame de Paris

Vitrail Cathédrale Notre Dame de Paris

C’est à l’emplacement de La chapelle saint Hubert à Tenneville que Hubert aurait eu cette vision, une croix marque l’emplacement.

______________________________________________________________________________________________________________________

Sans toi d'Hubert il n'y aurait eu ! Merci

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.