Faune et Flore

Le blanchon ou lièvre variable

Le blanchon ou lièvre variable

Le Lepus Timidus doit son nom de lièvre variable car en fonction des saisons il change de pelage. L'été son pelage est brun, à l'automne il commence à blanchir pour être totalement blanc en hiver, sauf le bout de ses oreilles qui reste noir.

Son poil est plus long avec une bourre plus épaisse donc plus chaude pour aborder le froid de l'hiver. La mue est très rapide, elle se fait en 15 jours.

Sa couleur blanche limite le rayonnement de chaleur de l'animal et lui permet aussi de se fondre dans la nature et d'échapper à ses prédateurs qui sont principalement les fouines, les belettes, les renards et les rapaces.
On le trouve essentiellement dans les Alpes, à partir de 1500mètres jusqu’à 3000 mètres d'altitude. Il est solitaire et ne creuse pas de terrier.
Au printemps, son pelage redevient brun comme le lièvre commun à l'exception de sa queue qui reste blanche.

Le blanchon fait partie de la même famille que le lièvre commun, mais il est plus petit et plus trapu ressemblant au lapin de garenne.

C'est un animal herbivore qui se nourrit d'herbes sèches, de petits buissons, de rameaux et de baies sauvages. Son estomac est parfois mis à rude épreuve, car il est capable d'avaler de la terre et des graviers pour se purger. Il est caecotrophe c'est à dire qu'il produit deux types d'excréments et qu'il mange l'un d'entre eux. Cela lui apporte un maximum de protéines et de nutriments.

Le blanchon est très discret. C'est un animal nocturne, il se cache le jour. Il n'émet aucun cri, on le repère uniquement aux traces et aux crottes qu'il laisse sur la neige.

S'il se sent en danger, il va tout d'abord rester immobile puis il va jaillir comme l'éclair faisant des bonds et des crochets avant de disparaître au loin. Les poils de ses pattes limitent leur pénétration dans la neige et, grâce à ses grandes pattes arrières,  il peut atteindre les 60 km/heure.

La femelle s'appelle la hase, la période des amours le « bouquetage ». La période de reproduction se fait entre les mois de février et août. La gestation dure 50 jours.

Elle fait une à trois portées par an à raison de deux à cinq petits. La particularité des hases est de pouvoir être fécondées une deuxième fois avant la mise à bas (phénomène appelé superfétation)

Les levrauts naissent avec les yeux ouverts, un pelage complet et se déplace dès leur naissance. Ils sont très rapidement autonomes avec la même alimentation que les adultes. L'espérance de vie des blanchons ne dépasse pas trois ans et la moitié des jeunes ne survivent pas la première année.

Ce n'est pas une espèce protégée. Dans les Hautes-Alpes, il se chasse à compter de l'ouverture générale jusqu'au 11 novembre. Les prélèvements individuels de lièvres variables sont limités à un par jour et par chasseur.

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.