Faune et Flore

Le chardon argenté

Le chardon argenté

Son nom scientifique est : carlina acaulis (la carline acaule). Acaule signifie que le capitule ne possède pas de tige apparente. La plante repose directement sur les feuilles.

Plus communément cette plante est appelée : chardon argenté, artichaut sauvage, baromètre du berger...

C'est une plante vivace qui pousse dans les collines et montagnes jusqu'à 1500 mètres d'altitude. Elle est rustique et résiste à des températures pouvant descendre jusqu'à moins 20 °C.

Elle se renouvelle grâce à ses semis spontanés. La floraison a lieu de juillet à septembre, la fleur a une couleur argentée.

Très souvent les bergers l'accrochent au-dessus de leur porte dans leur bergerie de montagne. C'est un véritable baromètre pour eux. Tant que l'air est sec, les fleurs restent bien ouvertes, dès que l'air est humide ou qu'il pleut le capitule se referme.

Les fleurs sont mellifères et attirent les insectes pollinisateurs et les abeilles.

Jeunes, par encore ouvertes, les fleurs peuvent se manger comme un artichaut. Elles ont un goût plus doux, proche de la noisette.

Cette plante a aussi des vertus médicinales. Elle était considérée comme dépurative et on l’utilisait pour traiter l’acné, l’eczéma, et diverses affections de la peau.
Autrefois, on l’utilisait aussi comme vermifuge contre le ténia. Pour ses effets sudorifiques, elle est appréciée en cas de fièvre.

Les fleurs séchées ont une longue durée de vie et permettent de réaliser de très jolis bouquets champêtres.

Dans certaines régions de France (Alsace, Bourgogne) le chardon argenté est devenu une espèce protégée.

ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.