Métiers d'autrefois

Fabricant de balais

Fabricant de balais

Le mot est issu du gaulois « balano » nom du genêt.La confection des balais en bois pour nettoyer les dépendances est un art ancien. Ces balais encore appelés « roumaches » étaient fabriqués avec du bois de bouleau le plus souvent.

Parfois on utilisait des brindilles de genêt, de houx, de bruyère. Après avoir enlevé les feuilles, les branches étaient attachées autour d’un manche. Ce travail est simple, peu onéreux.

 

La confection de ces outils était souvent réalisée pendant les veillées.

C’est au XIX° siècle qu’apparaît le balai en paille de sorgho. La composition de ces balais est plus complexe. Elle nécessite un manche habillé d’une structure qui donne la forme, la paille servant de simple couverture. Par la suite la paille de riz devient le matériau le plus utilisé. Dans les villes on trouve des fabriques spécialisées dans les balais en paille. La plus ancienne à Grisolles dans le Tarn et Garonne remonte à 1856.

Il existe différents modèles de balais selon l’usage auxquels ils sont destinés.
Le balai brosse à poils courts est utilisé pour le nettoyage des surfaces très sales. Avec ses fibres rigides il peut agir en profondeur sans retenir l’humidité ce qui permet de l’utiliser avec une serpillière.

 

Le balai cantonnier avec ses fibres extrêmement rigides est prévu pour les chantiers.

Le balai coco résiste à l’humidité et à la compression ce qui le rend efficace en milieu industriel.

 

Le balai à franges est utilisé avec de l’eau comme une serpillière, il est très performant pour nettoyer les surfaces d’intérieur. Les balais à franges imprégnées Spontex type « O’Cédar » permettent de nettoyer et d’enrichir les sols (huile à base de cèdre). Ces balais nés en 1913 à Chicago sont fabriqués en France en 1926.

 

Le balai en caoutchouc est très prisé par les coiffeurs. Il est performant sur les sols lisses, les tapis et les moquettes.

La tête de loup est faite en crin végétal ou synthétique. Les poils longs et souples enlèvent la poussière dans les coins et recoins.

Les balais microfibres sont très performants pour supprimer la poussière sur les sols, les murs, les plafonds lisses. Ces serpillières utilisées à sec ou humides ne nécessitent que de l’eau pour être efficaces. Ce type de balai agit comme un aimant grâce à son pouvoir électrostatique. Il rend inutile la plupart des produits chimiques

Le balai trapèze avec une rotule articulée à 360° est facile à manipuler. Sa semelle faite de lames en caoutchouc permet une désinfection facile et efficace. Dans les blocs opératoires on l’utilise muni d’une gaze à usage unique.

 Le choix des balais se limitait à leur forme, leur poids, leur solidité. Pourtant il y avait une rude concurrence entre les divers fabricants que ce soit sur les affiches des magasins ou sur les étiquettes collées sur les manches. Les publicités représentaient : l’étoile, message de lumière, d’ordre et de bienfaisance, le soleil qui évoque lumière et victoire contre la saleté, la lune est le symbole de la ménagère et de la prospérité. Quelques formules chocs étaient utilisées : le balai est l’avenir de la femme, le bonheur de la ménagère et du foyer, le sans-pareil etc…

 
ASPP de Poligny tout droit réservé. CGA A french man in Camargue.